Initiation à l’aquarelle

L’aquarelle est une peinture à l’eau.  Elle nécessite peu de matériel:  une boîte de couleurs, quelques pinceaux et un bloc de papier. D’une apparente facilité, elle requiert cependant beaucoup de pratique.

Papier aquarelle Le Rouge Moulin du CoqLe matériel de base

Les couleurs se présentent sous forme de tubes ou de godets d’aquarelle sèche. Tube ou godet? Pour l’aquarelliste débutant, les godets sont plus pratiques à utiliser car il les manie plus vite. Les boîtes pour le rangement peuvent être en bois, métal ou plastique.  Il existe des boîtes complètes qui rassemble tout le matériel nécessaire dans un espace réduit.Munie d’une poignée, les boîtes aquarelle sont extrêmement pratiques pour peindre en plein air.

Les pinceaux les meilleurs pour l’Aquarelle sont en poils de martre. Toutefois, Si vous avez un budget serré, il existe des pinceaux à lavis en poils synthétiques qui dispose d’une très grande réserve d’eau  comme le pinceau Softaqua de Raphael.  Pour commencer, mieux vaut un pinceau à bout arrondi, qui retient une grande quantité de peinture. Choisir des pinceaux de plusieurs épaisseurs ainsi qu’une brosse plate pour couvrir des surfaces plus importantes .

Le papier pour débuter doit être choisi en grain moyen, d’environ 180 g. Utiliser un bloc de feuille encollées petit format  pour vous habituer à réaliser les premiers croquis puis une fois mieux maîtriser, passer à un format supérieur.

L’eau est nécessaire pour diluer la peinture, pour humidifier et pour peindre.Plus vous ajoutez de l’eau à votre couleur, plus celle-ci pâlit et devient transparente.  Elle est également indispensable pour nettoyer les pinceaux. La peinture à l’aquarelle, qu’elle soit en godet ou en tube, doit être diluée avant toute application.

lapetiteaquarelle-RVBQuelles couleurs choisir lorsque l’on débute?

L’aquarelle est une peinture composée de pigments, de gomme arabique et de glycérine. Ses couleurs sont brillantes et permettent des nuances infinies. Avant de se lancer, il faut sélectionner les teintes qui composent la palette.

On distingue les couleurs en deux catégories:
                Les couleurs chaudes: Jaune citron, jaune moyen,orange, rouge de cadmium,carmin, ocre jaune,Terre de Sienne brûlée et sépia. Elles donnent une impression de chaleur et de proximité.
                Les couleurs froides: Bleu de céruléum,bleu de cobalt, bleu outremer, bleu de Prusse, violet, vert permanent, vert émeraude, vert olive et gris de payne.
Puis Le blanc de Chine qui est contrairement aux autres couleurs qui sont transparentes, est une couleur opaque et le noir d’ivoire qui s’utilise en petites touches uniquement pour introduire des contrastes intéressants sur les autres couleurs.

Carnet de Voyage aquarelle hannemulheComment préparer la couleur?

L’aquarelle se dilue à l’eau. On utilise le pinceau pour bien mélanger l’eau et la couleur. La couleur ainsi diluée s’appelle un lavis. La quantité d’aquarelle dépend de l’intensité de la couleur désirée et de la surface à preindre. Appliquée sur le papier, elle produit un dessin”lavé”. La peinture en tube et en godet semble opaque.  Ce n’est qu’en ajoutant de l’eau que vous obtiendrez la transparence qui caractérise l’aquarelle.
Utiliser toujours deux récipients d’eau un pour diluer les couleurs et le second pour nettoyer les pinceaux.

Le pinceau se compose de 3 parties: la mèche de poil, la virole et le manche. L’aquarelliste doit bien faire attention à l’état des poils du pinceau et éviter que le manche ne s’écaille. L’aquarelle étant une peinture qui se nettoie très facilement il suffit de bien rincer les pinceaux à l’eau. Cependant, certaines couleurs vous obligent à utiliser du savon.
La mèche de poil ne doit pas être déformé. Elle doit donc être rincée abondamment à l’eau claire et puis lissée avec les doigts pour préserver sa forme initiale.
Les pinceaux doivent être rangés propres et secs et doivent toujours être rangés la mèche orientée vers le haut.

Notions élémentaires:

Deux aspects sont nécessaires dans le choix du papier: sa capacité à absorber l’humidité et sa texture. L’eau est mieux absorbée par les papiers de fort grammage (> 300 gr) et le relief du papier ou la texture fait référence au grain qui peut être fin, moyen ou gros. La texture devenant visible après séchage des lavis, constitue un élément important dans le rendu final de l’oeuvre. Bien qu’il existe des papiers aquarelle de couleur, il est préférable de commencer par du papier blanc car il permet d’apprécier plus facilement la transparence de l’aquarelle. De même, qu’il n’y a de couleur blanche à proprement parler en aquarelle, le blanc du papier tient lieu de couleur blanche. Il est donc nécessaire de réserver des zones que vous souhaiter laisser en blanc. Pour réserver les zones blanches, utiliser du papier adhésif ou de la gomme liquide(ou drawing gum).

Les réserves: Pour éviter que l’aquarelle ne teigne toute la feuille, il faut la protéger avant l’application du lavis. Pour cela on peut utiliser un patron en papier, ou protéger le papier avec du ruban adhésif ou du drawing gum. Le papier humide est très fragile. Attention! avant de retirer le papier adhésif ou la gomme liquide, il faut attendre que la peinture soit complètement sèche. Une fois la peinture sèche, retirer le ruban avec soin et la gomme liquide s’enlève tout simplement avec une gomme à effacer.

Astuces  Gomme Arabique Liquide Winsor et Newton

Quelques gouttes de gomme arabique liquide dans l’eau claire utilisée pour élaborer les mélanges, pour apporter un peu plus de corps à l’aquarelle, et lui donner une finition brillante, et augmenter sa vitesse de séchage.